À REVEL. – Revel bat Quillan-Limoux 31 à 5 (mi-temps : 9-0).

La réserve veut croire à la qualification

Evolution du score : 3-0, 6-0, 9-0 / 14-0, 19-0, 19-5, 26-5, 31-5.

Le groupe revélois : Raybaud ; Choren, Muzzolini, Zara, Venuat ; (o) Bonne, (m) Pacouil ; Mathieu, Gaillac, Fenoy ; Daumas, Lapeyre (cap.) ; Ferre, Simon, Méheu. Sur le banc : Moreau, Iung, Bessiere, Sicard, Rosales, Delord, Ourliac.

La réserve revéloise continue sur sa lancée avec ce large succès qui fait suite à celui chez le dauphin beaumontois (12 à 10). La première période se résume à trois pénalités lauragaises de Pacouil et un joueur audois qui voit le rouge pour un coup de pied au sol mais plus sanctionné pour le geste que sa violence réelle. Les équipes écoperont de deux cartons jaunes chacune durant le second acte, par excès d’un engagement courtois. Muzzolini, Simon, Raybaud et Pacouil enfileront les essais comme des perles pour un succès probant.

En sixième position et à 10 points derrière le quatrième et dernier qualifié, Grenade, la réserve du RCR a encore ses chances pour l’ancien joueur et nouvel entraîneur, Fabian Tournier. « Je me régale de plus en plus cette année et je suis satisfait. Nous montons en puissance à chaque sortie et je suis certain que nous avons encore nos chances. La victoire à Beaumont le prouve. On ne maîtrise pas la première période et nous sommes menés 10-0 à la pause. Nous trouvons les ressources pour gagner 12 à 10 en respectant les consignes. Aujourd’hui contre Quillan-Limoux, on a fait le boulot au cours d’un match parfaitement arbitré par Hugo Bruel, un jeune de 18 ans », confiait-il.

La seule mauvaise note était relevée par le président, Marc Bénézeth, sur une question non sportive. « J’aimerais quand même qu’on m’explique comment ça se fait que la réserve a dû jouer sur le terrain annexe, par un week-end de grand soleil, alors que le foot n’avait même pas joué sur le terrain Honneur la veille ».


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.