Envie de participer ?

(fédérale 3) : À REVEL. Revel bat Elne-Latour-Théza 26 à 20 (mi-temps : 13-13).

Le RCR s’impose sur Elne-Latour-Théza.

REVEL 26 – ELNE 20

MT : 13-13. Arbitre : Aurélien Cailleton (Occitanie) ; 300 spectateurs.

Vainqueurs : 2 E Mbenoun (38), Compagnon (42) ; 2 T et 4 P Seguier (6, 21, 55, 71).

Vaincus : 2 E Venes (7), Pull (65) ; 2 T et 2 P A. Carrasco (15, 25).

Évolution du score : 3-0, 3-7, 3-10, 6-10, 6-13, 13-13 / 20-13, 23-13, 23-20, 26-20.

REVEL : Bille ; Passoni, Compagnon, Filaquier, Faucon ; (o) Seguier, (m) Colom ; Maffre, Reboul, Jouve (cap.) ; Potente, Maury ; Pelissier, Dollé, Mbenoun.

Sur le banc : Charot, Cissé, Leboucher, Lapeyre, Vila, Cals, Terorohauepa.

Cartons jaunes : Jouve (16), Dollé (31).

ELNE : A. Carrasco , Negrell, L. Garcia, Pull, Venes ; (o) Gironella, (m) Schuster ; G. Carrasco (cap.), Castano, Padern ; Fiche, Nou ; Albafouille, Costa, Camps.

Sur le banc : Raynal, Autones, Moreno, Aulet, Barcia, Martin, N. Garcia.

Cartons jaunes : N. Garcia (16), G. Carrasco (46), Barcia (68).

Réserves : RCR 19 – JSI 30

> L‘ESSENTIEL.

Le RCR a confirmé les bonnes choses vues à La Saudrune lors de la première journée, en faisant tomber Elne-Latour-Théza qui était deuxième la saison passée, au moment de l’arrêt des compétitions en mars. Toutes les rencontres ont pu avoir lieu ce week-end mais seulement quatre équipes sur douze ont joué les deux premiers matchs de championnat. C’est le cas de Revel qui se trouve sur la troisième marche du podium mais sur un équilibre fragile. Début de saison pour des Illibériens à la préparation tronquée face à des Revélois déjà lancés. Le début de rencontre tourne à l’avantage des visiteurs puis Revel resserre les boulons et fait parler sa puissance. Un premier essai issu d’un mouvement collectif avant la pause et un autre en percussion avant de libérer les jambes de l’arrière à la reprise. Les locaux enchaînent par 10 minutes de pression sur la ligne adverse mais les visiteurs ressortent et restent au contact. Sur la dernière mêlée décisive proche de la ligne revéloise, les Lauragais prennent le ballon introduit par l’adversaire.

> LES HOMMES.

On retiendra la sérénité de l’arrière revélois, Romain Bille et la justesse de Quentin Séguier. Les bonnes percussions de Potente, Mbenoun ou Reboul en porteurs de balle pour notamment, un service pour Compagnon qui arrivait lancé et filait inscrire un essai décisif. Côté catalan, Grégory Carrasco a été irréprochable dans le combat, Christophe Moreno a pris les commandes quand il est entré. Laurant Garcia et Guillaume Venes se sont mis en évidence à l’arrière.

> ILS ONT DIT.

Greg Morin (co-entraîneur de Revel) : « Aujourd’hui, on ne va retenir que la victoire parce qu’on ne peut pas dire que la copie soit propre. On travaille et nous allons rester humble. Nous sommes tombés dans l’individualisme, on ne respecte pas les consignes de jeu et on se met dans la difficulté tout seul. On doit tuer le match à la 50e, chose qu’on ne fait pas et ils reviennent en course. Nous allons rester à notre place parce que nous étions relégables la saison dernière. Nous travaillons avec humilité avec un groupe nouveau. Il fallait gagner aujourd’hui pour nous lancer. Après, nous avons un grand respect pour cette équipe de Elne parce que nous battons une équipe qui sera dans le haut de tableau. On a fait le job mais pas plus ».

David Aliès (co-entraîneur de Revel) : « Le premier sentiment est la satisfaction de cette victoire parce que c’est une grosse équipe de Fédérale 3. C’était un gros morceau pour commencer à domicile et nous sommes une jeune équipe avec un nouveau projet. Satisfait de ces quatre points de la victoire parce que ça va nous permettre de regarder vers le haut en cette fin de bloc de trois rencontres. Satisfait de l’implication des gars parce qu’il y a eu des moments très compliqués et on n’a rien lâché. Ca aurait pu être le cas à une certaine époque mais pas aujourd’hui. C’est de bon augure pour la suite. Mon rôle d’entraîneur, c’est aussi d’être critique et nous avons un gros chantier au niveau du jeu. Après, il faut gagner des matchs pour pouvoir bosser tranquillement. Cette victoire va nous le permettre pour aller à Alban dimanche prochain, en toute humilité, avec encore l’envie de bien faire et de continuer sur notre lancée ».

Frédéric Cadène (co-entraîneur de Elne-Latour-Théza) : « C’est un match à l’image d’un premier match de la saison pour nous, contrairement à Revel. Nous avons eu une préparation tronquée mais nous n’avons pas fait ce qu’il fallait pour gagner ici. Nous savions que ça allait être compliqué et qu’ils allaient être revanchards. Il y a des décisions surprenantes mais je crois que c’est le rugby actuel qui veut ça. Il va falloir s’adapter à ces règles parce que c’est très haché et on ne prend pas de plaisir. Il va falloir trouver des solutions, continuer de travailler sérieusement et préparer les prochaines échéances. On part de touche puis mêlée et pénalité parce que plaquage haut, plaquage à deux. C’est très compliqué, bien que nous les avions bossé ces règles. Je reste sur ce manque de plaisir parce que nous avons des capacités à produire du jeu et nous ne l’avons pas fait. Ça va de touche à mêlée et on ne peut rien créer. Deux temps de jeu, il y a une pénalité ou un ballon qui tombe donc c’est difficile de les déplacer ».

Photos associées : RCR - ELNE LATOUR THEZA • 20/09


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.