Envie de participer ?

À REVEL. – Pézenas bat Revel 17 à 16 (mi-temps : 16-3).

 Le RCR finit avec des espoirs

REVEL 16
PÉZENAS  17

M-T : 16-3. Arbitre : Ionut Marian Florea (Nouvelle Aquitaine) ; 350 spectateurs.
Vainqueurs : 1 E Cayuela (53) ; 4 P R. Berradouan(2, 45, 48), Cabanel (71). Vaincus : 1 E Esteban (32) ; 1 T et 3 P Cals (4, 18 , 39).
Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 13-3, 16-3 / 16-6, 16-9, 16-14, 16-17.

REVEL : Cals ; Filaquier, Sicard, Ferrié, Venuat ; (o) Baux, (m) Vilotte ; Vila, Esteban, Maffre ; Antequera, E. Fioret ; Mbenoun (cap.), Bourrel, Pelissier.
Sur le banc : Torres, Pitton, Mignot, Mathieu, L. Lamarque, Gayraud, Delord.

PÉZENAS : R. Berradouan ; Quesada, Peralta, Dalmasso, Carayon ; (o) Cabanel, (m) Goudal ; Calas (cap.), Crespo, Izard ; Offner, Cavaille ; Esgun, Binard, Viguie.
Sur le banc : Cayuela, J. Berradouan, Mouysset, Martinez, Thibault, Sapin, Guillet.
Carton blanc : Peralta (36) ; cartons jaunes : Carayon (29), Peralta (57).

Réserves : RCR 5 – SP 45.

> L‘ESSENTIEL.
Décidément, la lanterne rouge revéloise n’a pas de chance dans cette fin de saison où l’on voit son projet de reconstruction avoir ses effets. Après avoir donné bien du fil à retordre au leader de la poule, Palavas-Lunel, menant à 10 minutes du terme, c’est son dauphin, Pézenas qui a tremblé jusqu’au bout. Des Héraultais qui se sont peut-être déplacés avec un peu de légèreté. Le vent souffle en faveur des locaux qui prennent de l’avance en première période. Pézenas va remonter, passer devant mais c’est un poteau sur une pénalité du buteur revélois qui va leur sauver le match à la fin.

> LES HOMMES.

Toute la troisième ligne de Pézenas s’est montrée performante. L’ouvreur, Cabanel, a bien fait ce qu’il a pu. L’arrière et buteur, Berradouan, s’est montré précis mais collectivement, l’équipe n’y était pas. Côté revélois, les 22 ont tous apporté beaucoup avec Venuat qui a fait un gros match à l’aile. À l’arrière, Cals a géré en patron. La seconde ligne composée de Antequera et Enzo Fioret a fait une belle démonstration.

> ILS ONT DIT.
Gregory Morin (entraîneur de Revel) :
« Franchement pour ce dernier match, nous aurions aimé mieux finir. Ça fait deux week-ends qu’on joue les deux gros et nous passons à côté à la fin. Ça reflète notre saison. Si on ne va pas chercher les choses, elles ne viendront pas toutes seules. Maintenant, nous voyons que nous avons les bases de notre projet ».
Medhi Kadous (entraîneur de Pézenas) : « Cela a été très compliqué. Nous n’avons pas donné notre image. On dirait que nous sommes venus prendre l’air cet après-midi.Nous travaillons comme il faut depuis 6 mois aux entraînements, on prépare les phases finales, on se dit que le match à Revel  va être un match de préparation mais pas du tout au final «

Photos associées : RCR - Pézenas • 10/04


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.