Envie de participer ?

À REVEL. – Jacou-Mauguio bat Revel 40 à 8 (mi-temps : 3-26). Réserves : RCR 0 – RCJM 74.

Mal de tête pour le RCR face à Jacou.

REVEL 8
JACOU-MAUGUIO  40

M-T : 3-26. Arbitre : Séverine Desriaux (Pays Catalan) ; 300 spectateurs.
Vainqueurs : 6 E Bakour (7, 57), Munoz (18), Bellone (24), Delgado (40), Bini (42) ; 5 T Bakour (7, 24, 40, 42, 49).
Vaincus : 1 E Antequera (64), 1 P Cals (4).
Évolution du score : 3-0, 3-7, 3-12, 3-19, 3-26 / 3-33, 3-40, 8-40.

REVEL : Sicard ; V. Cabrol, Muzzolini, Filaquier, Terororhaeupa ; (o) Cals, (m) Vilotte ; Mathieu, E. Leboucher, Maffre ; Antequera, E. Fioret ; Mbenoun (cap.), L. Fioret, Pelissier.
Sur le banc : Torres, L. Lamarque, Esteban, B. Patey, Vila, Mouffok, Baux.
Carton jaune :  L. Fioret (49).

JACOU-MAUGUIO : Bellone ; Bini, Tarbouriech, Richard, Falquet ; (o) Bakour, (m) Delgado ; Pic, Munoz, Boulard (cap.) ; Milles, Ferran ; Vincent, Moussi, Momo.
Sur le banc : Amarger, Bonal, Jottras, Masset, Mora, Dupin, Navarro
Carton jaune :  L. Bini (49).
Réserves : RCR 0 – RCJM 74.

 

> L‘ESSENTIEL.
Après une prestation à Sor-Agout plutôt convaincante malgré la défaite, Revel pouvait espérer tirer son épingle du jeu pour la réception de Jacou-Mauguio et l'entame est à leur avantage. C'était sans compter sur des Héraultais qui vont renvoyer les locaux chez eux par un jeu au pied bien senti et les perturber par beaucoup de vivacité et de vitesse, que ce soit dans le domaine offensif ou défensif. Les visiteurs inscrivent trois essais sur trois erreurs, dont une interception de 70 mètres avec une ligne arrière virevoltante et intraitable en défense toute la rencontre. Les Lauragais rectifient le tir en seconde période en écartant moins les ballons et en prenant l'adversaire devant mais après un nouvel essai sur une interception, le mal était fait dans les têtes.

> LES HOMMES.
Le centre jacoumard, Jessy Richard, a été le métronome de son équipe. L’ouvreur, Kilian Bakour, inscrit deux essais et cinq transformations. Devant, Nicolas Boulard a été très en vue. Côté revélois, le pilier Jean-Claude Pélissier et le seconde ligne Silvin Antequera  ont fait le boulot.


> ILS ONT DIT.
Gregory Morin (entraîneur de Revel) : « Aujourd’hui, nous sommes tombé sur une équipe de Jacou qui a été ultra réaliste. Nous faisons trois grosses erreurs en conquête en première mi-temps pour trois essais derrière. Ils ont joué les ballons de récupération à merveille. Nous prenons deux essais sur des interceptions sur leurs 22. C’est compliqué de gagner avec tout ça. Nous nous sommes mis le feu tout seul. Dans la posture dans laquelle nous sommes, ça fait mal à la tête. Sincèrement aujourd’hui, je crois que j’ai vu une des plus belle ligne de trois-quarts de la poule. Nous avons été surclassé par ces trois-quarts, seulement. Il faut admettre qu’aujourd’hui à l’arrière, ils ont été au-dessus de nous. Nous avons rectifié le tir sur les consignes de jeu à la pause. Nous avons écarté beaucoup moins de ballons et nous avons joué plus devant. C’était mieux mais il n’y a pas photo. Aujourd’hui, Jacou mérite la victoire. Nous n’avons pas su trouver les clés, au moins pour les faire douter, oui, mais pas assez pour gagner ce match. On voit que cette poule est homogène parce que bien que Jacou soit mal classé, quand on voit ce qu’ils ont fait aujourd’hui face à nous et le jeu qu’ils proposent, ils méritent d’être un brin au-dessus. Il y a des dimanches comme ça où nous méritons de perdre ».

Michel Macurdy (entraîneur de Jacou-Mauguio) : « Cela fait un bout de temps que nous faisons des bons matchs mais nous ne gagnons pas tout le temps. Aujourd’hui, nous avons eu de la réussite face à une valeureuse équipe de Revel en reconstruction. Ça nous fait du bien. Le score est un peu lourd pour eux parce qu’ils ne méritaient pas de prendre 40 points».

Photos associées : RCR - Jacou • 27/02


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.