Envie de participer ?

Ce début juillet voyait l’assemblée générale du Rugby club revélois. Le CA en place était démissionnaire comme chaque fois mais la majorité des membres ne se représentaient pas, laissant la place à des gens d’une quarantaine d’années majoritairement.

Place aux jeunes !

« Nous venons de vivre deux saisons très particulières puisqu’aucune n’atteignait son terme. Nous avons essayé entre autorisations et interdictions de maintenir le club en vie », soulignait le président sortant, Michel Koehl. La saison 2021-2022, saison charnière entre la Fédérale 3 et la 3éme division, démarrera fin septembre avec une poule de bon niveau et beaucoup de déplacements lointains … Un point sur les arrivées et départs sera fait début septembre. « Nous poursuivrons le rassemblement avec l’Aviron Castrais. Nous apprenions aujourd’hui même la re-labellisation de notre EDR. Ceci est un grand moment de plaisir et de satisfaction pour ma fin de mandat et je remercie ceux qui ont compris l’importance de cette démarche et qui ont œuvré pour ce résultat : Marc Bénézeth et Fabian Tournier ». Ce dernier prenant la présidence avec une nouvelle équipe. Nous y reviendrons dans une prochaine édition. « Merci à Sarah Ourliac et Caroline Marpeau qui viennent de vivre trois saisons compliquées pour les féminines », ajoute Michel Koehl.

Une grande réforme.

« La Fédération française de rugby lance une grande réforme qui impactera la Fédérale 3. Je pense que faire une distinction entre les championnats amateurs et les championnats professionnels apportera une vue plus claire et évitera le mélange des clichés. Toutefois, je crains que cette réforme supprime 4 titres de champions de France pour le rugby territorial qu’un challenge ou une coupe ne remplaceront pas ; mette en risque la Fédérale 3 avec une saison coupée en deux ; ait un effet inflationniste sur les budgets des clubs et va se traduire par une concurrence accrue pour recruter des joueurs au détriment de la formation ».

Au départ, cette réorganisation parlait de favoriser les derbys locaux. Si l’on regarde déjà notre poule pour la saison 2021-2022 où l’on nous avait déjà promis plus de proximité : Pézenas, Palavas, Lunel, Jacou, Alès », précise-t-il. « Enfin, merci à toutes et tous les bénévoles qui m’ont accompagné et permis de transmettre un club sain financièrement fidèle à ses principes ». Les temps, les règles sociales, les relations changent évoluent. « Bien sûr, nous évoluons aussi mais plus ou moins avec des écarts générationnels trop importants entre les dirigeants et les membres du club qui ne facilitent pas les relations. Or les relations internes dans un club restent un point très important pour sa santé. Pour cette raison dans quelques instants, le Conseil d’administration dont je faisais partie va démissionner et vous pourrez en élire un nouveau auquel bon nombre d’entre nous apporterons expériences et conseils suivant les sollicitations ».


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.