Envie de participer ?
Sor Agout était plus fort.

Revel tombe sur plus fort.

REVEL 14 – SOR AGOUT 40

MT : 7-26. Arbitre : Christophe Trilles (Occitanie) ; 1100 spectateurs.

Vainqueurs : 4 E Babin (15), Escolano (18), Willig (46), Santanach (56) ; 4 T Escolano ;  2 P Escolano (2), (7).

Vaincus : 2 E de pénalité (29), Leboucher (76) ; 1 T Gomez (76).

Évolution du score : 0-3, 0-6, 0-17, 0-20, 7-20, 7-23, 7-26 / 7-33, 7-40, 14-40.

REVEL : Gayraud ; Muzzolini, Ferrié, Cabrol, Sicard ; (o) Mouffok, (m) Gomez ; Vila, Heck, Maffre ; Antequera, E. Fioret ; Pitton (cap.), Torres, Pelissier.

Sur le banc : L. Fioret, Mignot, Mbenoun, Filaquier, Lamarque, E. Leboucher, Baux.

Carton jaune : Vila (2). Carton rouge : Antequera (28).

SOR AGOUT : Bonnet ; Santanach, Vincent, Nazarenko, Escolano ; (o) Daure, (m) Lebrasseur ; Antoine, Navarrot, Burdalsky (cap.) ; Dominique, Bes ; Willig, Deilhes, Babin.

Sur le banc : Alexandrov, M. Escande, Puech, Rey, Dautan, Combes, Pelozo.

Carton blanc : Vincent (25). Carton rouge : Antoine (28).

Réserves : RCR 10 - SA 18.

> L‘ESSENTIEL.

Ces retrouvailles tant attendues entre voisins auront rempli le stade revélois comme un œuf, avec quelques figures du rugby local comme Théo Idjellidaine qui a donné le coup d’envoi. Ces derniers font une mauvaise entame qui va dicter le sort du match. Une première mi-temps subie va dégager la différence de niveau avec le leader. La seconde période sera plus propice aux locaux mais l’issue était déjà scellée. Côté haut-garonnais, en pleine reconstruction, il était difficile d’envisager mieux face à une formation bien huilée qui a maîtrisé son sujet. Quelques empoignades de rigueur ont animé le spectacle mais rien de bien grave, entre hommes qui se connaissent en dehors du rugby.

> LES HOMMES.

Pour Sor Agout comme pour tous, quand le buteur a 100% de réussite, ça aide forcément. Le pack a été conquérant, à l’image du talonneur, Théo Deilhes. Escolano a été fidèle à sa réputation. Côté revelois, les jeunes du cru ont apporté de la sanquette.

> ILS ONT DIT.

Fabian Tournier (président de Revel) : « Ils étaient plus forts, c’est sûr. Je pense qu’on s’est trompé de combat sur la première mi-temps. Nous avons rectifié le tir en deuxième en tenant plus le ballon. Après, nous sommes un groupe et un club neuf. Nouveaux dirigeants et nouveaux joueurs, très jeunes. C’est un match qui va nous faire grandir. C’est peut-être un mal pour un bien. Il a manqué beaucoup de choses comme dans l’engagement. Nous allons faire ce qu’il faut pour mieux figurer sur les prochaines sorties ».

Julien Rolland (co-entraîneur de Sor-Agout) : « Nous avons bien commencé en mettant beaucoup de rythme et en étant très efficaces surtout. Nous avons su mettre les occasions que nous avons eu. Quand on mène rapidement au score, c’est plus facile après. ».


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.