Envie de participer ?

À REVEL. – Canton d’Alban bat Revel 35 à 15 (mi-temps : 10-18). Réserves : RCR 30 – USCAR 35.

Un RCR sans défense face à Alban

REVEL 15
CANTON D’ALBAN  35

M-T : 10-18. Arbitre : Antonin Lopez (Hérault) ; 300 spectateurs.

Vainqueurs : 5 E Plazer (22), André (33), Vaysse (42), Gaujal (50), Rabaud (76) ; 2 T (33, 42) et 2 P (2, 5) Vaysse.
Vaincus : 2 E Antequera 40), Terororhaeupa (80), 1 T (40) et 1 P (12) Cals.
Évolution du score : 0-3, 0-6, 3-6, 3-11, 3-18, 10-18 / 10-25, 10-30,10-35, 15-35.

REVEL : Ferrié ; Terororhaeupa, Muzzolini, Filaquier, Sicard (o) Cals, (m) Mouffok ; Vila, Maffre, Mathieu ; E. Fioret, Antequera ; Mbenoun (cap.), Torres, Pelissier.
Sur le banc : Ferré, Pitton, B. Patey, Esteban, E. Leboucher, Vilotte, Baux.
Cartons jaunes : Torres (29), Fioret (40).

CANTON D’ALBAN : Vaysse ; Granizo, André, Milhau (cap.), Rabaud ; (o) Gutierrez, (m) Plazer ; Fontaynes, Caste, Espitalier ; Ichanson, Cadenet ; Gaujal, Sudre, Escanez.
Sur le banc : Cadillac, Panis, Corbiere, Cambon, S. Combes, Roussel.
Carton jaune :  Cadenet (27).
Réserves : RCR 30 – USCAR 35.

> L‘ESSENTIEL.
Le match se résumera rapidement, avec une équipe tarnaise qui a dominé les débats dans tous les secteurs de jeu et une jeune équipe revéloise qui n'abdique jamais. Le soucis pour les Lauragais aura été un nombre impressionnant de placages ratés qui ouvraient la voie à une équipe du Canton d'Alban très joueuse. Lors du match aller, les Revélois menaient jusqu'à l'heure de jeu avant de lâcher prise. Cette fois, les visiteurs étaient prévenus et il n'y a pas eu de photo finish.

> LES HOMMES.
Les Tarnais avaient aligné quatre jeunes joueurs dans un effectif diminué, avec  Yann Roussel et Erwan Panis dont c’était le premier match.. Côté revélois, le pilier Jean-Claude Pélissier représente le nouvel élan avec son engagement sur le terrain et a fait un très gros match, comme Kevin Filaquier au centre de la ligne arrière.


> ILS ONT DIT.
Gregory Morin (entraîneur de Revel) : « Aujourd’hui, je crois que nous encaissons 28 points en première main donc on ne peut pas gagner un match. Nous avons des garçons qui sont là mais la saison est dure et elle sera dure jusqu’à la fin. Nous savons qu’il n’y a pas de descentes cette année mais j’avais accentué cette semaine sur le fait que si nous perdions aujourd’hui, nous serions officiellement relégués en division Honneur en temps normal, à quatre matchs de la fin de la saison. C’est une constatation et de mon côté, je vais en assumer les responsabilités. À ce jour, je vois que moi et les joueurs ferions descendre le RCR en Honneur. Ça m’agace d’autant plus parce qu’il y a des choses à corriger. Pour moi, c’est impensable de prendre 28 points en première main. Ce n’est pas possible et si on a pas envie de plaquer … Après, notre choix était de construire un groupe avec des Revélois, des gens du coin, des jeunes qui étaient là depuis un moment. Franchement, il ne faut pas non-plus les dénigrer parce que ce sont des mecs qui bossent et je pense que tous ces gars qui sont là donnent le meilleur d’eux-même. On ne peut pas leur reprocher un manque d’investissement. Sauf qu’à un moment donné, il faut reconnaître que nous ne sommes pas au niveau de cette Fédérale 3. Si ces joueurs-là veulent vraiment être au niveau de la Fédérale « , il va falloir vraiment qu’ils fassent de gros efforts à l’intersaison. Après, c’est à nous, le sportif, le club, les dirigeants, de faire du bon boulot à l’intersaison pour que le RCR montre un beau visage la saison prochaine. Là, il reste quatre matchs et nous allons faire en sorte de montrer des belles choses. On se déplace deux fois et on reçoit les deux premiers. Je me rends compte que quand on rencontre des équipes qui produisent du jeu comme Jacou ou Alban aujourd’hui, nous ne sommes pas capables de rivaliser et nous reprenons un coup sur la tête ».

Guillaume Libourel (entraîneur du Canton d’Alban) : « Nous savions que ça allait être un match accroché parce que ça avait été dur à l’aller chez nous. Aujourd’hui, nous étions venus pour gagner, dans un premier temps, peut-être décrocher un bonus. Nous avons demandé aux joueurs de s’appliquer et ne pas regarder le classement. Ils sont derniers mais nous savions qu’ils allaient nous proposer du combat, du jeu et monter fort. Content de gagner sur la fin avec le bonus. Le contrat est rempli ».

Photos associées : RCR - Canton d'Alban • 06/03


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.