Envie de participer ?

À LIMOUX. – Quillan-Limoux bat Revel 25 à 16 (mi-temps : 20-9). Réserves : USQL 19 - RCR 20

Le RCR s’incline dans un match houleux

QUILLAN-LIMOUX 25
REVEL 16

M-T : 20-9. Arbitre : Arnaud Gonzales (Occitanie) ; 500 spectateurs.
Vainqueurs : 3 E Arthozoul (13), Bernard (30), Giorgi (57) ; 2 T (13, 30) et 2 P (25, 38) Marcerou.
Vaincus : 1 E Gayraud (69) ; 1 T et 3 P (1, 24, 40) Vilotte.
Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 10-6, 17-6, 20-6, 20-9 / 25-9, 25-16.

QUILLAN-LIMOUX : Robert ; Gabelle, Cretu, Giorgi (cap.), Ordonez ; (o) Marcerou, (m) B. Pouchet ; Costeceque, Bernard, Delpech ; Bastide, Planel ; Ferriol, Sandoval, Arthozoul.
Sur le banc : Santangelo, Serres, Laures, Cool, Gardair, R. Ferrie, Forget.
Cartons rouges : Ferriol (22), Bernard (65), Gabelle (76).
REVEL : Terorohauepa ; Sicard, H. Ferrie, Robson, T. Soko ; (o) Baux, (m) Vilotte ; M. Heck (cap.), Gayraud, Gaston ; Antequera Atoch, Maffre ; W. Soko, L. Fioret, Koob.
Sur le banc : Bourrel, Alquier, E. Fioret, Vila, Mouffok, Charras, Filaquier.
Carton jaune : Robson (22). Cartons rouges : Terorohauepa (65), T. Soko (76).
Réserves : USQL 19 – RCR 20.


> L‘ESSENTIEL.
Le Rugby club revélois avait bien débuté l’après-midi avec une victoire de l’équipe réserve 20 à 19. La rencontre de l’équipe fanion s’engage de la meilleure des façons puis les Lauragais vont avoir un moment de vide et encaisser des points. Entre temps, les locaux ont leur premier carton rouge (20e). Ils prennent une avance conséquente puis les visiteurs reviennent dans la partie. Une bagarre générale envoie un joueur de chaque équipe sous la douche (65e). Le RCR aura deux opportunités d’essais. Un premier refusé, puis une voie ouverte sur l’aile promise à l’essai. Thomas Soko déborde puis remet le ballon à l’intérieur. Un des derniers défenseurs audois vient le plaquer sans ballon et le retourne sur le dos. Il n’en fallait pas moins pour remettre une étincelle et une partie de manivelle interminable et déplorable. Un rouge de chaque côté de plus et de longues minutes de palabres. Finalement, le match ira à son terme avec les 5 dernières minutes jouées à 13 contre 12.
> LES HOMMES.
Le second centre audois, Alexandre Cretu, a été incisif et particulièrement sur une traversée de terrain avant d’être repris avant la ligne. Côté revélois, Paul Gayraud a encore apporté beaucoup de jus durant toute la rencontre.
> IL A DIT.
Pierre Marty (entraîneur de Revel) :
« Nous subissons une partie du match mais pas une autre. Dès qu’on se met à jouer, on ne subit plus. Il y a toujours ce petit truc derrière la tête depuis la saison dernière qui nous bloque. On ne se met à jouer que tardivement et quand on s’y met, ça met le feu de partout et c’est plutôt intéressant. Il faudra regarder la vidéo mais nous partons deux fois à l’essai à la fin et je suis certain qu’il n’y a pas en-avant. Alors, l’arbitre a toujours raison, sauf que même sans transformer, ça fait 10 points et on gagne 26 à 25. Quoi qu’il soit, nous avons montré des valeurs, de l’engagement et des choses intéressantes rugbystiquement. Si nous croyons au jeu que l’on veut mettre en place, nous voyons que sur les 20 dernières minutes, nous finissons mieux qu’eux. Il y a une partie du match où nous prenons des points parce que nous sommes absents mais je persiste à dire qu’il faut qu’on s’enlève de la tête que nous ne pouvons pas y arriver. Il faut y croire en rentrant sur le terrain parce que nous y croyons un quart d’heure et d’un coup, on se met à douter alors qu’il n’y a pas de quoi douter. Il faut qu’il y ait ce déclic et se dire qu’il n’y a aucune raison de ne pas pouvoir gagner et ne pas avoir la peur de gagner ».

 

Photos associées : Quillan-Limoux - RCR • 23/10


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.