Excellence B : À REVEL. - Saverdun bat Revel 24 à 16 (mi-temps : 9-7). Évolution : 0-7, 3-7, 6-7, 9-7 / 9-14, 16-14, 16-19, 16-24.

La réserve du RCR était tout proche.

Le groupe revélois : Choren ; Hervé, Zara, Charot, Delord ; (o) B. Ourliac, (m) Hébrard ; Leboucher, Fioret, Gaillac ; Lapeyre, Perruchet ; Cissé, Bourrel (cap.), Tas. Sur le banc : Pitton, Ferré, Dias, Bancal, Briols, Vilotte, Lamarque.

Après de petites prestations, la réserve du RCR a montré un tout autre visage dimanche dernier et n’aurait pas volé la victoire. Un essai de Fioret (63) transformé par Ourliac et trois pénalités d’Hébrard (10, 20, 28) n’auront pas suffi face à quatre essais dont un de pénalité discutable et un autre semble-t-il entaché par deux en-avants.

« Aujourd’hui, c’est vraiment une défaite qui fait mal parce qu’on fait ce qu’il faut. On mène encore au score à trois minutes de la fin et on prend un essai assassin. Après, nous avons eu une conquête approximative. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de vent. Nous sommes dans le dur et c’est compliqué. Je n’ai pas trop l’habitude de râler et de me cacher derrière des décisions mais aujourd’hui, on prend un essai de pénalité qui n’y est pas du tout. Il y a eu des décisions plus que discutables. Nous attendions plus surtout que nous avions cocher cette date sur le calendrier. Il va encore une fois se remettre la tête à l’endroit pour essayer d’accrocher cette première victoire. Ce qui est sûr, c’est que nous avons fait un bond en avant comparé aux trois premiers matchs. Maintenant, il faut encore bosser et surtout, rester dans les consignes parce que parfois, on fait du hourra rugby. À ce niveau-là, ça ne passe pas et il faut être plus propre mais je pense que les gars ont pris du plaisir sur le terrain aujourd’hui », confiait l’entraîneur, Greg Morin. Cette rencontre marquait le retour de Robin Charot qui était éloigné du territoire durant plusieurs mois.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.