Envie de participer ?

À SAVERDUN. – Saverdun bat Revel 38 à 0 (mi-temps : 24-0). L’équipe réserve de Revel était forfait.

Le RCR étouffé par le leader

SAVERDUN 38
REVEL 0

M-T : 24-0. Arbitre : Raphael Veira (Hérault) ; 350 spectateurs.
Vainqueurs : 6 E Biart (3, 51), Dega (17), Barbet (21), Bousquet (24), Escudie (60) ; 4 T Pol (3, 17, 51, 60) et 0 P () Cals.
Évolution du score : 7-0, 14-0, 19-0, 24-0 / 31-0, 38-0,

SAVERDUN : Barbet ; Pol, Gambin, Fontagne, Carvalho; (o) Séguéla, (m) Beneyton ; Sentenac (cap.), Peyrefitte, Lacoste ; C. Bousquet, Dega ; Warnet, Biart, Bassanetti.
Sur le banc : Dumas, Roman, Aouari, Escudie, Limouzy, Rouzeaud, Simon.
Carton blanc : Peyrefitte (77).
REVEL : Cals ; Terorohauepa, Calmels, Filaquier, T. Soko ; ; (o) Milhau, (m) Vilotte ; M. Heck (cap.), Gayraud, Séguier ; E. Fioret, Esteban ; W. Soko, L. Fioret, Pitton.
Sur le banc : Bourrel, Koob, L. Lamarque, Antequera Atoch, Bousquel, Baux, Legouez Ricoce.
Carton jaune : Séguier (20). Carton bleu : Séguier (46)
Réserves : UAS 25 - RCR 0 (forfait).

> L’ESSENTIEL
Si les Revélois ne se faisaient pas trop d’illusions pour ce déplacement chez le leader, on n’aurait pas imaginé que le compteur de points reste bloqué. Les Saverdunois ont "tué" la rencontre dans les vingt premières minutes en réalisant un départ canon. Les Revélois attaquent mais échouent, se mettant à la faute et laissant la place aux Ariégeois pour imposer leur jeu. Un point par minute, le tableau d’affichage prend feu. Revel est dans les cordes, étouffé et se retrouve débordé de tous les côtés. La mi-temps est la bienvenue pour retrouver ses esprits. Au retour des vestiaires, les Revélois s’essayent en attaque mais la reprise est favorable à Saverdun qui ne laissera rien à son adversaire. À noter que toutes les équipes de fond de tableau se sont inclinées sans bonus défensif donc rien ne bouge.
> LES HOMMES.
Le talonneur ariégeois, Biart; a brillé en attaque et en defense, comme le flanker et capitaine, Sentenac, Pol. Le troisième ligne centre revélois, Paul Gayraud, et Lucas Fioret ont dynamité le jeu.
> ILS ONT DIT.
Grégory Morin (entraîneur de Revel) : « Avec un groupe décimés par des blessures, nous avons on été pris sur un engagement global et pris de vitesse derrière. Les garçons réajustent le tir en seconde période. Notre championnat ne se jouait pas à Saverdun, on le sait. À nous maintenant de serrer les rangs dès ce week-end, à la maison."
Nicolas Charrié (coprésident de Saverdun) : "Il y a eu une belle opposition. On a réussi à imposer d’entrée notre jeu avec un premier quart d’heure qui a permis de prendre l’avantage et garder cette équipe à distance. En seconde mi-temps, nous avons été moins bons mais capable de garder cette victoire à 5 points".
J.-M. R. pour la Dépêche du Midi


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.